+41 32 720 33 50

Prothèse unicompartimentale (PUC)

prothèse genou

PUC

En quoi consiste une prothèse unicompartimentale de genou (PUC)

Une prothèse unicompartimentale de genou se compose de deux pièces métalliques, l’une fixée sur l’un des 2 condyles fémoraux, l’autre sur  le plateau tibial interne ou externe. La partie fémorale est arrondie, celle du tibia est plate. Entre les deux, comme prise en sandwich, se trouve une partie « plastique » qui sert au glissement des deux parties métalliques.

Quels sont les types de prothèse

A quelques rares exceptions près, les prothèses sont toutes des prothèses dites à glissement. Il existe deux grandes catégories de prothèses, à savoir les prothèses partielles  aussi appelées unicompartimentales (PUC) et les prothèses totales.

Les prothèses partielles ne remplacent qu’une partie du genou et ne sont utilisées que lorsque l’articulation du genou ne présente une usure que d’un seul côté. Les prothèses complètes elles, remplacent toute l’articulation du genou quand cette articulation est détruite dans son ensemble.

Quand envisager une prothèse unicompartimentale

Lorsque l’arthrose est isolée et qu’elle ne touche qu’une seule partie du genou, on peut envisager la prothèse partielle du genou.
Comme on ne change qu’une partie du genou, les autres doivent être fonctionnelles donc ne pas présenter d’usure.
Ainsi le ligament croisé antérieur (LCA) doit être intact. Un antécédent de rupture du LCA est une contre-indication formelle à cette prothèse.

Un os jugé trop fragile, une forte déformation de l’axe de la jambe et/ou une obésité peuvent être une contre-indication.

Specialite

hanche

pied

pied

traumothologie neuchatel

Traumatologie

prothèse genou

genou

epaule

Épaule

chirurgie neuchatel

Orthopédie générale

hanche

prothèse genou

genou

pied

pied

epaule

Épaule

traumothologie neuchatel

Traumatologie

chirurgie neuchatel

Orthopédie générale

Remarques

Les quelques informations mentionnées dans ces lignes vous sont données de manière générale. Il peut donc y avoir quelques différences de procédure, en fonction des chirurgiens. Les considérations énoncées ci-dessus ne sont donc valables que pour une intervention effectuée par le Dr. Burn.

En cas de doutes ou de questions, n’hésitez pas à en faire part à votre chirurgien afin que tout soit bien clair avant une intervention.

loading